fbpx

Dark web, dark net, deep web, ou encore web profond, c’est quoi exactement ?

A ceux qui ne connaissent pas, en ont entendu parler mais sans plus, ou ceux qui se posent des questions au sujet du dark web, voici un résumé explicatif et uniquement à but informatif, pour vous aider à comprendre ce qu’est le deep web, le dark web ou le dark net, ce qui ne veut pas tout à fait dire la même chose, même si les 3 sont liés. C’est ce que je vous propose de découvrir.

Car si deep web signifie web profond, dark  se traduit par sombre, et si, sans le savoir on est nombreux à naviguer régulièrement dans le web profond, je pense que la majeure partie d’entre nous ne s’aventure pas dans le dark web en sachant qu’on risque d’y être heurté ou choqué par des contenus malsains !

Mais bien sûr, comme tout ce qui est interdit ou tabou, ce genre d’univers peut alimenter des fantasmes jusqu’à susciter l’envie de voir ce que cache cette interdiction et franchir cette limite pour naviguer dans cet espace mystérieux …

Publicités

C’est quoi le web profond plus communément appelé deep web ?

Quand on parle du deep web ou web profond ou encore web invisible, on a l’impression qu’on va ouvrir une porte qui nous mènera tout droit sur le chemin d’une aventure sombre et glauque, á la limite du film d’horreur.

Mais au risque de vous décevoir, sur le deep web on se trouve surtout sur un réseau de sites web non indexés par les moteurs de recherche comme google, il s’agit de sites qui échappent à l’indexation et au classement auxquels sont soumis la plupart des contenus de sites, par les robots des moteurs de recherche.

Un peu moins héroïque comme aventure, non ? Mais pourquoi et comment des contenus non indexés ?

Publicités

Mais enfaite c’est quoi l’indexation ?

Pour se rafraîchir la mémoire, je vous rappelle rapidement comment fonctionne l’indexation : Tout d’abord il y a les moteurs de recherche, chacun avec ses propres règles, qui ont à leur service, une armée de robots dont la mission est de scroller toute la journée sur le net, à la recherche d’urls à indexer , afin de classer les contenus des sites…Un vrai travail de bibliothécaire en somme !

Il pourrait donc y avoir des parties du deep web différentes selon les règles d’indexation de chaque moteur de recherche, par exemple dans le web profond de Google, on trouverait, entre autres, les pages non indexées volontairement par leurs créateurs, les pages accessibles par mots de passe ou celles qui seraient pénalisées par les animaux censeurs de google, on pense notamment au pingouin qui symbolise les pénalités attribuées par google pour les sites aux pratiques abusives ou de qualité douteuse,  ou au panda qui , tout comme le pingouin est un filtre de l’algorithme qui pénalise les contenus de sites de mauvaise qualité.

Publicités

Internet = le monde

On pourrait comparer internet à une planète sur laquelle nous circulons avec des navigateurs, qui permettent de nous rendre à la destination de notre choix. Sur cette planète, il y a un monde de surface, accessible, celui dans lequel nous évoluons tous les jours, c’est le web surfacique, puis  un autre monde un peu moins accessible car leurs destinations ne sont pas indexées, donc plus difficiles à trouver, et c’est là, dans ce monde qu’est le deep web, que se trouve un infime petit univers plus secret, plus caché mais aussi plus sombre qu’on appelle le dark web !

Si le deep web n’est pas le dark web, c’est quoi le dark web ?

Avec ce type de web, on pénètre dans une autre sphère, à l’athmosphère plus lourde ! Car le dark web évoque pour la plupart, le vice, les activités secrètes illégales, dangereuses, malsaines, voire criminelles…

Mais ce goût d’interdit qui alimente bien des fantasmes, peut aussi susciter l’envie de franchir cette limite, pour voir ce qui s’y passe et naviguer dans ces eaux troubles. Je vous déconseille de traîner dans ce genre d’endroit, même si vous en avez le droit et qu’il existe des navigateurs particuliers qui peuvent vous y conduire, sans lesquels, il est impossible d’ y accéder.

Quand on pense au dark web, on pense au cybercrime,  mais il est important de ne pas oublier que le cybercrime existe ailleurs également sur le clearnet et que des criminel se livrent à leurs activités sur des lieux accessibles à tous comme les réseaux sociaux.

Mais  le dark web est t-il référencé quelque part  ? Et bien oui, sachez qu’il est presque totalement référencé par un moteur de recherche français qui porte le nom d’ Aleph networks, inaccessible pour l’internaute lambda, vous vous en doutez ! Il est surtout destiné à des hautes autorités responsables et à l’armée.

Mais alors comment de simples mortels comme nous, pouvons y accéder ?

C’est la qu’entre en jeu les dark net ?

Pour faire simple, le meilleur moyen de se rendre sur le dark web est d’utiliser un dark net ! Je citerais en exemple le réseau Tor, qui, à partir de son navigateur Tor browser vous permet de surfer anonymement.

Grâce à lui, vous ouvrirez les portes d’Onionland qui est un dark web connu pour son contenu plus ou moins illégal. En gros, les darknets sont des réseaux parallèles superposés, dont les couches sont reliées entre elles.

Chacune de ces couches alimente par son contenu un réseau invisible  pour la couche supérieure. Ce qui permet de se balader dans un anonymat quasi complet.

Quels sont les dangers du darkweb ?

On sait maintenant qu’on a le droit de s’aventurer dans ces contrées obscures d’internet, mais à condition évidemment, que le but ne soit pas de se livrer à des activités illégales, comme acheter ou vendre des produits illicites, des armes, ou encore  consulter des sites liés à des activités criminelles, telles que la pédopornographie ou le terrorisme etc…

Car les mêmes règles s’appliquent sur le darkweb qu’ailleurs, ce qui est illégal, l’est partout ! en cas d’activité criminelle les risques de lourdes sanctions s’appliquent aussi et peuvent mener en prison.

Comme partout ailleurs sur le net, vous courez potentiellement le risque de vous faire  escroquer ou pirater. Les virus sont partout, il reste essentiel de se protéger et de ne pas oublier les recommandations de sécurité de base habituelles telles que :

1. Ne pas cliquer n’importe tout et sur n’importe quoi.

2. Ne pas communiquer ses infos personnelles sur un site non sécurisé.

3. Ne téléchargez pas n’importe quoi, sans vérifier la sécurité du site.

4. Cryptez votre connexion grâce à un vpn qui protège votre vie privée, il en faudra un spéciale qui sécurise vos données entre le noeud de sortie et le serveur de destination pour éviter que vos données soient utilisées à mauvais escient quand vous vous connecter au dark web. Tor ne vous protège qu’à l’intérieur de son propre réseau.

5. Utilisez un réseau wifi privé et sécurisé pour votre connexion internet.

6. Assurez vous de posséder un anti virus performant 

 

Pour conclure, je dirais que le principal danger sur le dark web,  réside dans l’impact psychologique dangereux pour la santé , que la fréquentation de certains sites pourrait produire sur les personnes sensibles. Si vous décidez de vous aventurer dans les profondeurs du web, soyez prudent avant de cliquer sur n’importe quel lien, au risque de vous trouver confronté à des images malsaines et fortement toxiques.

 

Découvrez ici mes précédents articles :

Venez voir la vidéo à ce sujet que j’ai j’ai réalisé sur youtube : C’est quoi le dark web ? est il vraiment dangereux ?

Découvrez dans cet article : Quel est le meilleur antivirus gratuit ?

Découvrez dans cet article : À quoi sert un VPN ?

Sidney Olivier

Suivez moi sur les réseaux.